FANDOM


Une économie ne peut se suffire à ses produits locaux. Pour bénéficier de la diversité des produits et assurer un plus grand choix aux consommateurs, toute économie est contrainte à s’ouvrir aux échanges extérieurs. En outre, tout pays a intérêt à se spécialiser dans la production et la commercialisation de biens et services dans lesquels il est le plus avantagé. Les surplus de revenus dégagés de ses échanges lui permettront de se procurer les biens et les services desquels il est le plus démuni.

C’est ce raisonnement qu’on trouve d’abord à l’origine de la réflexion d’Adam Smith lorsqu’il aborde la théorie des échanges internationaux. Ensuite, c’est David Ricardo qui développe de manière plus minutieuse les propos d’Adam Smith.

Partons d’un exemple simplifié. L’économie canadienne possède des pommes qui dépassent les besoins des canadiens, mais elle ne possède pas assez d’oranges. En revanche, les États unis possèdent des oranges qui dépassent les besoins des citoyens, mais ils n’ont pas assez de pommes. Il s’agit à ce niveau d’un avantage absolu pour chacune des économies.

On parle d’un avantage que requiert un pays quand il peut réaliser, avec les mêmes facteurs de production un produit en plus grande quantité qu’un autre pays.

On s’interroge alors sur la situation des pays qui ne possèdent pas d’avantages absolus. C’est David Ricardo qui résout cette problématique en abordant la théorie des avantages comparatifs.

Selon cette théorie, un pays a avantage à se spécialiser, en matière d’échange dans ce qu’il produit mieux et à éviter les produits où son avantage par rapport aux autres pays est limité.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard